Par René Derrien

Voici revenue l’intense période des fêtes de fin d’année. Saison de  réjouissances pour d’aucuns, ce qui n’est vraiment pas le cas pour nous. Au contraire, pour la gent de cuisine et de pâtisserie, c’est bien plutôt le moment de l’année tant attendu pour remplir ses goussets, tout en trimant dur.

Du côté de notre association, je crois sincèrement que nous avons accompli en 2012 de grands pas en avant. Nous avons bousculé et fait tomber bien des mythes, certaines chasses gardées se sont ouvertes et certains tabous mis à jour, pour finalement poursuivre notre évolution. L’ouverture sans précédent dont fait actuellement preuve la SCCPQ fait aussi foi de tout cela. Mais le travail est loin d’être achevé. Nous avons encore besoin d’alliés solides et c’est justement de vous tous : cuisiniers, pâtissiers, boulangers et autres professionnels, dont nous avons besoin.

Vous devez massivement rallier le mouvement afin que nous puissions avoir notre mot à dire. Et que nous soyons enfin écoutés. Par ailleurs, nous allons développer dans les semaines et les mois qui viennent une nouvelle approche auprès de notre clientèle. Il s’agit de proposer à tous nos membres un peu plus de chair après l’os. Vous pourrez donc observer, au cours de 2013, des changements radicaux qui vont ­s’imposer. Nous aurons ainsi de belles surprises à vous annoncer lors du 60e Gala du président qui se tiendra au Fairmont Reine-Elizabeth, sous la direction du chef Alain Pignard, assisté dans sa tâche par plusieurs chefs émérites qui vous feront saliver avec  leurs délicates bouchées. La date à retenir et à inscrire dans votre agenda 2013 : le dimanche 19 mai.

Suggestions et représentation…
Par ailleurs, le temps estarrivé pour toutes nos régions de proposer la candidature de leurs chefs régionaux pour la sélection des trois finalistes en cuisine et en pâtisserie. Après élection au vote universel, les grands lauréats seront dévoilés au gala. Si vous avez des jeunes motivés, avec des étoiles qui, lorsqu’ils parlent de leur métier, brillent dans les yeux, il faut les convaincre de soumettre leur candidature. Vous savez aussi bien que moi que la passion qui nous anime est toujours contagieuse ! Alors poussez la relève de votre région à atteindre ses buts et à se dépasser elle-même.

Voici la liste des titres ouverts :

  • Chef cuisinier national de l’année
  • Chef pâtissier national de l’année
  • Apprenti cuisinier et Apprenti pâtissier de l’année
  • Chef santé de l’année
  • Prix Méritas
  • Prix Max-Rupp
  • Partenaire économique pour 2013
  • Personnalité SCCPQ de l’année

Une autre année s’enfuit déjà… une nouvelle s’impose avec ses progrès et ses promesses. Je vous souhaite mes meilleurs vœux pour 2013.