Marcel Kretz
Chef Marcel Kretz remercie toutes les personnes présentes.

Lorsque les chefs rendent hommage à un CHEF !

Natif de Strasbourg en Alsace, Marcel Kretz afait sa formation culinaire à l’École hôtelière de Strasbourg. Il quitte l’Europe d’après-guerre et arrive au Québec en 1953. Chef exécutif à La Sapinière de Val-David de 1961 à 1990, Marcel Kretz est le premier chef des Laurentides, et un pionnier au Québec, à établir des liens avec les producteurs locaux et à servir à sa table des produits régionaux.


Aujourd’hui octogénaire, Marcel Kretz habite toujours à Val-David et n’a jamais vraiment pris sa retraite.  Enseignement à l’école hôtelière des Laurentides, mandats de consultant, membre de jurys, mentor de jeunes cuisiniers lors d’échanges et de concours mondiaux, il continue, encore aujourd’hui, de transmettre sa passion pour la cuisine.

En 29 ans, Marcel Kretz a laissé une trace indélébile à la Sapinière. Sa plus grande fierté est la pléiade d’apprentis qu’il y a formés, dont plusieurs ont très bien réussi.  Le présent chef exécutif de La Sapinière Sylvain Valade, accompagné de sa brigade, tenait d’ailleurs à être présent à la remise du prix hommage, tout comme plusieurs autres chefs de la région.

Michel Beaulne
Michel Beaulne rend hommage au Chef Marcel Kretz.

La remise a débuté par la présentation des chefs, tous vêtus de leurs vestes pour l’occasion. Par la suite, Monsieur Claude Cousineau, député de Bertrand et de Madame Nicole Davidson, mairesse de Val-David ont tous deux soulignés le rôle de Marcel Kretz dans le rayonnement de la gastronomie et de notre belle région.
Monsieur Michel Beaulne, chef-propriétaire du restaurant Clémentine et Monsieur Sylvain Valade, chef exécutif à La Sapinière ont rendu un vibrant hommage, truffé d’anecdotes, à leur mentor : Michel Beaulne a raconté : « Voilà environ 50 ans j’ai travaillé pour Marcel Kretz à laver ses chaudrons, je me souviens de sa main sur mon épaule me disant qu’il faillait aussi bien laver l’extérieur de ces chaudrons que l’intérieur.  Peut-être que c’est là que j’ai décidé de devenir chef, au lieu de laveur de chaudron ! ». 

Sylvain Valade a renchéri : « À chaque matin lorsque j’arrivais à l’hôtel, j’allais me verser un café, et pendant que ce café se versait, j’entendais souvent le chef Kretz me dire de son minuscule bureau dans la cuisine, Sylvain, vient me voir et ce, d’un ton fort et très enthousiaste. Je me présentais à son bureau et là il me disait : Je me suis réveillé cette nuit et j’ai pensé à un plat, une recette, une présentation, etc. J’en suis arrivé à la conclusion qu’il ne devait jamais arriver à dormir tellement il aimait son métier. »

Finalement, Madame Diane Seguin et Monsieur Jacques Dufresne ont offert un certificat de reconnaissance au lauréat, en plus de cinq cents dollars de bons d’achats échangeables au Marché d’été de Val-David et au Marché Métro Dufresne. Comme l’a mentionné Diane Seguin : « Le Marché est l’héritier de Monsieur Kretz. Il a apporté à Val-David sa culture gastronomique, son bonheur de cuisiner, ses exigences pour la cuisine de qualité, ses valeurs, ses manières de faire.  Sans s’en rendre compte, il en a imprégné Val-David. » Jacques Dufresne a quant à lui précisé : « Monsieur Kretz est un icône, un icône avec qui l’on peut échanger, discuter, le côtoyer en toute simplicité. » On peut d’ailleurs croiser Monsieur Kretz régulièrement au marché d’été où il continue de s’approvisionner auprès des producteurs régionaux.

Autres Prix & Distinctions reçus

  • 1998, Membre (C.M.) de l’Ordre du Canada (premierchef canadien à recevoir cet honneur)
  • 1981, Chef national de l’année, Fédération culinaire canadienne.
  • Un prix a été créé en son honneur par la Société des chefs, cuisiniers et pâtissiers du Québec (SCCPQ), destiné au meilleur apprenti cuisinier de l’année.