La Fondation de l’Ithq raconte l’itinéraire de la célèbre « gastronaute »

G/D Paloma Fernandez, directrice générale de la Fondation de l’ITHQ, l’auteure Hélène-Andrée Bizier et Guylaine Girard, directrice des Éditions Fides et Biblio Fides.

Montréal, 9 novembre 2012 ─ La Fondation de l’ITHQ lançait hier le livre DANS L’ASSIETTE DE L’AUTRE… AVEC FRANÇOISE KAYLER qui retrace la vie professionnelle de feu Françoise Kayler, journaliste et critique culinaire pendant 45 ans au journal La Presse. Et comme son cheminement professionnel est intimement lié à l’évolution de la restauration et de la gastronomie au Québec, un enjeu qui a passionné la journaliste pendant toute sa carrière, ce sujet est abondamment traité dans cet ouvrage biographique de 220 pages, édité par la maison Fides.

Hélène-Andrée Bizier, collègue et amie de Madame Kayler
La rédaction du manuscrit a été confiée à Hélène-Andrée Bizier, historienne de grande notoriété qui a bien connu Françoise Kayler. Selon Paloma Fernandez, directrice générale de la Fondation de l’ITHQ, « ce sont des qualités essentielles pour pouvoir raconter la vie de cette femme d’une grande humilité, d’un remarquable sens pratique et d’une intégrité sans faille ». Destiné à la postérité et à la relève, cet ouvrage se veut aussi une référence pour ces jeunes qui veulent connaître la progression de la cuisine québécoise traditionnelle vers une gastronomie d’ici dans laquelle la fraîcheur du produit et la reconnaissance de l’artisan et du producteur tiennent un rôle de premier plan.

Hélène-Andrée Bizier est l’auteure de plusieurs biographies, ouvrages et articles traitant de divers aspects de l’histoire du Québec. Experte en gastronomie, elle a cofondé plusieurs sociétés bachiques et gastronomiques et est membre d’associations vouées à l’alimentation, dont Slow Food auquel Madame Kayler a collaboré activement pendant de nombreuses années.

Cession des droits à l’image de Françoise Kayler à la Fondation de l’ITHQ
Lors du lancement, la Fondation annonçait également que les héritières de Françoise Kayler ont généreusement accepté de lui céder tous leurs droits dans l’utilisation du nom et de l’image de Madame Kayler. « Ce faisant, Isabelle et Marie-France Vaillancourt marchent dans les traces de leur mère qui, de toute sa vie, n’a jamais tiré profit personnellement de sa notoriété, » a conclu la directrice, Paloma Fernandez.

Dorénavant, toutes les demandes d’utilisation du nom ou de l’image de Françoise Kayler devront être dirigées vers le Comité de la Bourse Françoise Kayler, chapeauté par la Fondation de l’ITHQ. Grâce à des soirées-bénéfices et d’autres activités de financement, cet organisme recueille des fonds pour les remettre sous forme de bourses à des étudiants inscrits en Formation supérieure en cuisine et à des programmes de sommellerie de l’ITHQ.

Enfin, la Fondation a aussi profité de l’occasion pour annoncer que M. Laurent K. Blais, petit-fils de Françoise Kayler, siégera à titre de membre du Comité de la Bourse Françoise-Kayler. C’est avec enthousiasme qu’il a accepté de joindre le Comité afin de poursuivre l’œuvre de « la grande dame de la gastronomie » : encourager et soutenir une relève de qualité en cuisine et restauration.

-30-

 Source: Paloma Fernandez, directrice générale – Fondation de l`ITHQ
Tél. : 514 282-5106, poste 4344 / fernandez-paloma@ithq.qc.ca