par Yoann Duroy

Pour une seconde édition consécutive, La Tournées des Chefs « Goûtez le Québec » a réinvesti cet été les routes de la province. Rappelons que l’évènement est le premier circuit gourmand, novateur, unique et de qualité au Québec mettant inconsidérément de l’avant tous les artisans des métiers de bouche. En effet, qu’ils soient producteurs ou transformateurs, spécialistes en valorisation de matières premières ou chefs, spécialistes aussi en valorisation de produits dans l’assiette et de recettes, tous trouvent ici une magnifique vitrine de présentation à leur disposition. C’est une opportunité inouïe d’échanger et de partager avec les visiteurs et les professionnels de toutes disciplines. Cette démarche est rendue  possible grâce, entre autres, au soutien sans faille de Sobeys IGA et de ses marchants locaux. Dans sa stratégie de développement, Sobeys planche sur la qualité des produits, notamment les produits québécois, ainsi que sur la mise en valeur de l’expertise. Que ce soit par le biais de ses aides-gourmets, ses spécialistes en produits, ou par ses ambassadeurs,  chefs de renom auxquels il s’associe, le grand commanditaire priorise d’abord la promotion du goût.

Un vaste parcours pour essaimer nos talents
Le parcours gourmand, qui finira par couvrir tout l’ensemble du Québec, s’est arrêté cette année en Montérégie, puis à Lanaudière pour y célébrer le 10e anniversaire des Fêtes Gourmandes ; on est  aussi passé par les Laurentides et le Saguenay-Lac-Saint-Jean. En plus de ces quatre régions, deux étapes supplémentaires s’ajoutèrent, soit Bromont en Estrie, pendant la Fête du Chocolat, et l’Abitibi-Témiscamingue pour fêter le centenaire d’Amos. À chaque arrêt, la Tournée offrait  aux nombreux visiteurs une expérience gastronomique digne des plus grands artisans du goût du Québec. La Tournée se démarque des autres évènements culinaires du Québec par son originalité à mettre l’emphase sur les artisans du tourisme gourmand et sur la culture caractéristique de chaque région participante.

Grâce à ce circuit gourmand, les expertises propres à chaque secteur peuvent voyager d’une région à l’autre. Ainsi, a-t-on poussé l’audace cette année jusqu’à transporter la cuisine des Saveurs Boréales du Saguenay-Lac-Saint-Jean dans chacune des étapes de la tournée. Une scène consacrée à cette thématique était animée par le chef Pascal Lafond du « Calibre .22 », spécialiste des produits de la forêt, et ses acolytes Jean-François Laurence, mixologue du « Bar 132 », Adrien Allard et Marie-Anne Bédard. On a partagé avec le public toute la subtilité de ces produits encore peu connus, en présentant des recettes tirées du livre Saveurs Boréales La cuisine nordique du Québec auquel ont participé différents chefs de la région. Ceux-ci tels les chefs David Janelle de « La Cuisine », Myriame Larouche de « L’Orée des Champs » et Robin Tremblay de « Rose & Basilic », ainsi que les enseignants et étudiants du CFP de Jonquière, ont profité de l’occasion pour rencontrer leurs clients tout en produisant ces recettes devant eux.

Côté Montérégie, c’est l’Opération Charme de la Vallée du Haut-Saint-Laurent qui a permis de mettre de l’avant la richesse et la diversité des produits de ce secteur devant la quarantaine de professionnels de tout le Québec réunis pour l’occasion. Notre ami Yan Garzon de Testek a eu le bonheur de s’amuser ferme avec cette corne d’abondance, valorisant ainsi tout le savoir-faire régional et faisant découvrir ces merveilles agroalimentaires aux convives réunis. Yan a ainsi voléla vedette au duel amical entre les maires Coderre et Dyotte.

Quant à Olivier Tali, chef propriétaire du « Cheval de Jade » à Mont-Tremblant, il a profité du passage de la tournée à Sainte-Adèle pour lancer le bouquet laurentien en compagnie du chef Frédéric Baesa, de « Couleurs Gourmandes » et de Bruno Léger de « Recto Verso », sous l’œil averti d’André-Paul Moreau.

Lanaudière n’est pas demeurée en reste, avec son 10e anniversaire qui réunissait sur la « Scène internationale », les quatre Périgord (le pourpre, le noir, le vert et le blanc) et la cuisine qui s’y rattache. Grâce aussi notamment à la parfaite collaboration entre le chef français invité, Jean-Louis Bousquet, et des enseignants de l’Académie d’hôtellerie et de tourisme de Lanaudière et de leurs étudiants. Cette collaboration inespérée a donné lieu, lors du Piquenique des grands chefs lanaudois, à un menu-dégustation de type bouchées gourmandes, proposé par 13 chefs du territoire qui se sont surpassés pour réussir à  élever les papilles des quelque 100 convives chanceux amassés dans la salle du Collège Esther-Blondin.

Lanaudière, fer de lance de cette tournée, s’est encore distinguée par la qualité des quelque 80 producteurs-transformateurs qui offrirent une diversité et une qualité de produits enchanteurs aux nombreux visiteurs fidèles à ce rendez-vous. Notons enfin qu’à l’édition 2015 du Montréal en Lumière, c’est Lanaudière qu’on va célébrer et gageons que le savoir-faire de ses artisans n’est pas du tout étranger à ce choix.

Une programmation de qualité qui appelle à la découverte, à l’interaction éducative
Beau temps, mauvais temps, l’ambiance festive de La Tournée des chefs « Goûtez le Québec » sait prolonger les dégustations par de l’animation gourmande en bistros et de nombreux spectacles culinaires et musicaux. Les chefs, cuisiniers, pâtissiers et sommeliers du Québec s’impliquent sur différentes scènes gourmandes en présentant des recettes et des dégustations au gout de nos régions.

Soulignons que La Tournée des chefs « Goûtez le Québec » appuie significativement la stratégie initiée par le Gouvernement du Québec et ses régions visant à mettre « Le Québec dans votre assiette ». Cette politique s’inscrit dans les objectifs de développement stratégique 2012 à 2020 de Tourisme Québec. C’est surtout par la mise en action de l’expertise des chefs, cuisiniers, pâtissiers, sommeliers, enseignants, producteurs et transformateurs des différentes régions que nous agissons, à notre façon, sur les habitudes de consommation de nos visiteurs et sur la valorisation des atouts touristiques des régions ciblées.

En 2014, c’est plus d’une centaine de professionnels des métiers de la restauration qui ont participé à cette exaltante aventure dans tout le Québec. Des chefs-vedettes, oui bien sûr, mais aussi d’autres à la carrière plus discrète mais des professionnels qui partagent tous un même désir irrépressible de travailler à la priorisation de nos artisans et de nos produits du Québec. À tous, nous lançons un grand merci. Sachez que vous êtes les fleurons de cette profession et que nous vous en sommes tous redevables.