Décès de Monsieur Francis Cabanes le 29 janvier dernier.

Le conseil d’administration de la Société des chefs, cuisiniers et pâtissiers du Québec  offre, au nom  de tous ses membres, ses plus sincères sympathies à son épouse Madame Lucie Fruttero et à toute sa famille.

Francis cabanes fait partie de cette génération de pâtissiers qui n’étaient pas étrangers…à la cuisine. Inlassablement, il a participé au développement du métier dans lequel il  était entré en apprentissage. Mais il a, de la même façon, contribué au développement, à l’évolution de l’art culinaire, faisant partie de toutes les manifestations où il pouvait apporter sa contribution. Il voit aux destinées des Amis d’Escoffier, ce qui est la meilleure preuve de cette implication et de la solidarité avec ses confrères des métiers de bouche. (Extrait de la revue Potaufeu, volume 8 #3, été 1997).

Monsieur Cabanes, un homme simple, vrai, discret et professionnellement exigeant, a toujours cru en la formation des jeunes, il avait à cœur cette relève. Il a eu à cœur le développement de la pâtisserie au Québec. Avec Monsieur Cabanes, ce professionnel d’une grande valeur, on a vu arriver les grands chocolats, les glaces, les sorbets; il a contribué à l’essor de la pâtisserie moderne au Québec et de la gastronomie québécoise.

Voulant valoriser d’avantage la profession de pâtissier, en 2001, la société des chefs, cuisiniers et pâtissiers du Québec a mis en place la compétition de l’apprenti pâtissier de l’année. Pour couronner cette compétition, en plus de la médaille d’or, il fut décidé de créer le trophée Francis Cabanes en reconnaissance du modèle qu’il représentait, de l’impact qu’il avait dans le métier, du leadership qu’il manifestait et de l’exemple de réussite à titre de pâtissier et d’entrepreneur.

https://necrocanada.com/deces-2019/02/francis-cabanes-2019/