Mme Marie-Pier Cyr du Groupe 121, en première position. On la voit ici en compagnie du chef Steve Pratte.

Montréal, le 7 décembre 2011 – Le vendredi 25 novembre dernier, dans le cadre des 12e Olympiades québécoises de la formation professionnelle et technique, l’École hôtelière de Montréal Calixa-Lavallée tenait sa compétition locale en cuisine. Huit finalistes s’affrontaient dans le but d’être sélectionnés pour l’étape suivante, à savoir le niveau régional.

Évidemment, chaque candidat envisage d’aller le plus loin possible. Les étapes sont les suivantes: niveau régional, niveau québécois, niveau canadien (qui se tiendra à Edmonton) et, la grande finale, au niveau international, soit le Mondial des métiers.
 
Les candidats disposaient de 4 h ½ pour préparer un menu pour quatre personnes. En entrée, celui-ci comportait un ravioli de truite arc-en-ciel, avec une sauce au vin blanc, aromatisée au choix de chaque candidat. Pour le plat principal, le jarret de veau était imposé avec un  accompagnement de pommes de terre tournées, de courge-spaghetti et de poivron rouge rôti.  En dessert, une tarte aux pommes et aux amandes avec crème anglaise. Ici aussi, les candidats pouvaient ajouter un ingrédient de leur choix.


Mme Richère Bérubé du Groupe 123, en troisième position. Elle est en compagnie du chef Mario Julien.

Les juges attribuaient leur pointage en fonction des éléments suivants :

  • Hygiène 10%
  • Économie et respect du temps 10%
  • Préparation (techniques de cuisson, méthodes culinaires, sécurité au travail, respect de la planification) 30%
  • Présentation (grosseur de la portion, couleur, propreté, modernité) 20%
  • Finalement le goût (texture, degré de cuisson, température, équilibre des goûts, des saveurs et de l’assaisonnement) 30%

 
Chaque candidat a investi à fond toutes ses capacités dans cette compétition. Les candidats ont livré une performance de haute qualité. Il faut aussi signaler que, pour la très grande majorité d’entre eux, c’était  une première expérience en compétition.

 

M. Jean-Sébastien Talbot du Groupe 121, en deuxième position. C’est le chef Pierre Vaillon qui lui remet sa plaque souvenir.

Trois juges invités étaient les chefs Steve Pratte de Pratte Cuisine, Mario Julien du club de golf Le Mirage et Pierre Vaillon, chef émérite. Le jury était complété par les chefs  Michel Lanot et Denis Paquin, tous deux de l’École hôtelière de Montréal.  Ils n’ont certes pas eu la tâche facile.

Par ailleurs, la compétition avait été orchestrée par les chefs enseignants Michel Leclair, Patrick Garneau et Jean-Michel Pauwels, sous la  supervision de Sylvain Arès.

L’exercice a donné les résultats suivants :

Première position Marie-Pier Cyr
Seconde position Jean-Sébastien Talbot
Troisième position Richère Bérubé.

Félicitation aux trois lauréats ainsi qu’à tous les autres candidats pour la qualité de leur travail. Nous pouvons être fiers de notre relève.

Les trois finalistes posent avec les trois juges invités pour l’occasion.

Source :
Denis Paquin, chef cuisinier
Conseiller pédagogique